Home :: Présentation :: Contact :: Médias :: ::
NEWSLETTER   

Actualités
Agenda
Vidéos
Reportages/Portraits
Fiches métiers
Questions / Réponses
Offres d'emploi
Carte des casinos
Catalogue
Documentations
Liens Utiles



Nicolas, 28 ans technicien machine à sous dans le Sud_Ouest en France

Les Métiers du Casino: Bonjour Nicolas, quel a été votre parcours avant de découvrir le métier de technicien machine à sous (MAS) ?
Nicolas : Après avoir obtenu mon BTS électrotechnique, j’ai cumulé les petits emplois.

MDC : Comment avez-vous découvert le métier de technicien MAS ?
N : Suite à une longue période de chômage et ayant écumé toutes les agences intérimaires de ma région, je me suis tourné vers une recherche internet qui m’a permis de découvrir par hasard le métier de Technicien de maintenance de machines à sous

MDC : Comment avez-vous appris le métier de technicien MAS ?
N : Grâce au centre de formation de Cerus Casino Academy qui m’a appris les multiples facettes du métier (maintenance préventive, réparation des pannes, accueil clientèle, …). J’ai obtenu mon premier contrat de travail en CDI suite à cette formation

MDC : Comment définiriez-vous votre métier de technicien MAS ?
N : Un métier où on est en perpétuel apprentissage grâce à l’évolution technologique et un métier très polyvalent, un métier à la fois technique (notamment de l’électrotechnique et électromécanique) et avec un relationnel client important.
J’assure la maintenance préventive des machines à sous : il faut être très méthodique. Je répare les machines à sous en cas de panne. Avec beaucoup de rigueur et en respectant les procédures du casino, je dois rapidement remettre en état de marche les machines à sous.

MDC : Quels sont tes horaires de travail ?
N : En général, je travaille surtout le matin et cela me permet d’avoir mes après midi pour les rendez-vous administratifs, faire les courses et mes activités sportives Il m’arrive aussi de faire des nuits, mais cela ne pose aucun soucis, je dors le matin et j’ai toujours mes après midi de libre !

MDC : Si vous deviez faire un bilan rapide, pourriez-vous me dire ce que le métier vous a réellement apporté?
N : Le métier m’a apporté une stabilité professionnelle, une rigueur de travail, savoir agir rapidement en situation de stress, un respect d’autrui et surtout de la confiance en soi. Je travaille au chaud l’hiver, au frais l’été dans des conditions de travail privilégiées pour un métier technique.